LETTRE AU MAIRE DU 16 septembre 2009

COLLECTIF DE KERZO
Pour la Protection du site du Moulin Mathias

 

COLLECTIF DE KERZO                                                                        Kerzo, le 16 septembre

     Boite Postale 22
     56360 LE PALAIS                                                                       

                                            

                                                                                                Monsieur Norbert NAUDIN
            Maire           
Mairie de Sauzon
56360 SAUzon                                                                                           

Lettre recommandée avec A
Monsieur le Maire,

 

Nous avons pris bonne note du rendez-vous que vous nous avez accordé le samedi 26 septembre prochain à 10 h 30 en votre bureau à la Mairie et nous vous en remercions.

 

Nous serons cinq ou six et nous considérons qu'il s'agit d'un rendez-vous exclusivement avec vous seul, au regard des précédents courriers que nous vous avons adressés.

 

A cet égard, nous avons été surpris et choqués d'entendre les déclarations de Monsieur BEAL, Adjoint à l'Urbanisme, lors du Conseil Municipal du 10 septembre dernier selon lesquelles la Municipalité aurait rencontré le Sous-Préfet de LORIENT en présence du bénéficiaire du projet à l'égard duquel nous en avons appelé à vous pour assurer le respect des règles. Lors de ce rendez-vous le Sous-Préfet aurait, d'après cet adjoint, recommandé la procédure actuelle de modification du POS qui est destinée à contourner la réglementation à ce jour applicable.

 

Nous serions extrêmement étonnés que le Sous-Préfet ait pu donner de tels conseils et, le cas échéant, nous serions tout à fait disposés à envisager une rencontre telle que celle qui a eu lieu avec l'autorité administrative, en notre présence cette fois, afin qu'une information complète de tous les points de vue puisse être  portée à la connaissance du  Sous-Préfet.

 

Nous pensons que vous aurez par ailleurs noté les très nombreuses questions que peut soulever le processus engagé, et qui se sont manifestées de façon particulièrement vive lors du Conseil Municipal du 10 septembre 2009.

 

Lors de ce conseil municipal, nous avons retenu une déclaration d’un conseiller municipal mettant en cause les processus de décisions et les intérêts personnels de certains membres du Conseil Municipal avec le bénéficiaire du projet d’entreprise commerciale sur le site du MOULIN DE KERZO.

 

Vous avez relevé notamment le 27 mai dernier, les déclarations de l’Adjoint à l’urbanisme en lien étroit avec le bénéficiaire du projet qui sont l'objet de notre lettre du mois d'août.

 

Vous aurez également comme nous noté que le meunier pressenti par le bénéficiaire du projet est membre du Conseil Municipal.

 

Nous regrettons qu'ait été publiquement indiqué lors du Conseil Municipal du 10 septembre 2009, par votre Adjoint, sans que nous n'ayons pu apporter de contradiction, que le Collectif s'était créé dès le permis de construire et que nous serions opposés au projet de réhabilitation du MOULIN DE KERZO.

 

Ces affirmations sont inexactes, visent à nous discréditer, et ne nous paraissent pas conformes à ce que les citoyens sont en droit d'attendre de la Municipalité.

 

Afin que les choses soient parfaitement claires, nous vous précisons que notre collectif ne s'est créé qu'après les déclarations de Monsieur BEAL du 27 mai 2009. Nous sommes pour le projet formel tel que décrit sur le permis et exposé lors du Conseil Municipal de janvier 2009 afin qu'il ne dérive pas vers le projet réel commercial, relatif à des intérêts privés et non à l'intérêt général, projet dévoilé le 27 mai 2009. De même nous sommes pour le respect de la Loi et des règlements relatifs à la zone où se trouve situé le moulin qui présente un enjeu historique, culturel et environnemental tout à fait spécifique.

 

Compte tenu de la situation et de l'inquiétude certaine d'hommes et de femmes de bonne volonté, soucieux du respect de l'histoire, de la culture et de l'environnement de l'île, de même que du respect des règles communes, il nous semblerait digne et honorable que soit suspendu le processus de modification du plan d'occupation des sols décidé dans des circonstances contestables.

 

Une telle décision serait de nature à lever les ambiguïtés importantes quant aux actes de la Municipalité sur ce dossier.

 

Nous vous demandons également d'ici là d'user de votre responsabilité et de vos pouvoirs de police, après constatation du fait que la réalisation des travaux du permis de construire accordé n'est déjà pas conforme à ce qui avait été prévu (par exemple un parking pour cars au lieu d'une aire de retournement de tracteur !) et la hauteur du moulin non respectée..

 

Nous sommes absolument convaincus que le respect du plan d'occupation des sols et du Code de l'Urbanisme, qui n'autorisent pas tout sur le lieu concerné, et qui constitue la règle commune préexistante au projet commercial, permettra de sortir des contentieux qui se dessinent.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

COLLECTIF DE KERZO

 

 

Copie à M. le Préfet

Copie à M. le Sous-Préfet
______________________________________________________
(A NOTER : Le rendez-vous prévu le 26 septembre a été annulé par le secrétariat de la mairie, le vendredi 25 après-midi sans explication. Nous n'avons jamais pu avoir d'autres rendez-vous)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :