UNE DISCRIMINATION HONTEUSE

Publié le par Les amis du moulin Mathias


Fallait-il être BELLILOIS ou mieux SAUZONNAIS pour avoir le droit de participer à l'enquête publique ? Fallait-il signer "INSULAIRE" sur le registre d'enquête pour être entendu ?


C'est ce que l'on peut conclure des déclarations du commissaire enquêteur et de celles du maire de Sauzon.

Car il n'a pas été tenu compte du nombre des signataires des lettres-types et de la pétition en ligne, soit 1240 personnes qui se sont mobilisées pour s'opposer à cette révision du POS. 


B
ellilois permanents et intermittents, Bretons,  habitants de France et de l'étranger, vous qui aimez ce site exceptionnel qu'est Belle-Ile-en-Mer, vous qui avez envoyé les lettres-types, signé la pétition en ligne, tous unis pour la même cause qui est de protéger l'île que vous aimez,  vous n'auriez pas le droit à la parole !


AVEUGLEMENT de nos édiles incapables de prendre en compte cette mobilisation massive qui met en évidence le rayonnement de Belle-Ile dépassant largement ses frontières.

Incapables d'en tirer une analyse positive pour l'avenir de Belle-Ile,

Incapables d'exploiter cet élan dans un repli plein de sagesse,

Tout juste capables de monter la population les uns contre les autres.

Honte à eux !

Ne nous laissons pas manipuler, car ce qui nous unit tous, bellilois à l'année ou secondaires, vacanciers, touristes, campeurs, voileux, c'est l'amour de Belle-Ile. 


Peu de lieux sont capables d'entraîner une telle adhésion, sortons-en SOLIDAIRES et RENFORCÉS dans notre conviction de protéger notre île.

A lire dans la rubrique "Pages" de ce blog, des extraits des "Commentaires "délirants" de la pétition en ligne". A vous de juger ! 

Publié dans L'ENQUÊTE PUBLIQUE

Commenter cet article