DATES ET HORAIRES DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE

Publié le par Les amis du moulin Mathias

CA Y EST C'EST PARTI !

L'enquête publique pour la modification du POS démarre :

Lieu  :  MAIRIE DE SAUZON

Date  : du mardi 20 octobre au
   vendredi 20 novembre 2009 inclus.
   aux heures d'ouverture de la mairie.

Permanences du Commissaire-Enquêteur :

mardi 20 octobre
   de 9 h 30 à 12  h 30
lundi  2 novembre
   de 13 h 30 à 16 h 30
samedi 7 novembre
   de 9 h 30 à 12 h 30
vendredi 20 novembre de 14 h à 17 h

CONSEILS PRATIQUES :

Si vous pouvez vous déplacer :

- pendant la permanence du commissaire-enquêteur :
vous pouvez exposer oralement vos arguments qu'il notera sur le registre prévu à cet effet ou bien lui remettre une lettre que vous aurez préparée. Cette lettre sera annexée au dossier. 

- hors des permanences : vous pouvez consulter le dossier écrire vos remarques sur le registre ou remettre votre lettre sous enveloppe adressée au Commissaire -Enquêteur, au secrétariat de la Mairie. 

IMPORTANT :

NOTER SUR LE REGISTRE QUE "VOUS AVEZ DÉPOSÉ UNE LETTRE A ANNEXER AU REGISTRE POUR LE COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR" et noter date, heure et signature. Conserver une photocopie de votre lettre et envoyez-la au COLLECTIF DE KERZO.B.P.22 - 56360 LE PALAIS

Si vous ne pouvez pas vous déplacer : 

- vous pouvez envoyer votre lettre  Recommandée avec Accusé de Réception, adressée au Commissaire-Enquêteur, au soin de M. le maire, à la Mairie de SAUZON. Envoyer la photocopie de votre courrier au COLLECTIF DE KERZO. 

- ou plus simplement, vous pouvez envoyer votre lettre directement au COLLECTIF DE KERZO, qui regroupera les courriers et les remettra au Commissaire-Enquêteur.

Si vous avez besoin d'information :

ADRESSE DU COLLECTIF : COLLECTIF DE KERZO
       B.P. 22
       56360 LE PALAIS

Adresse mail : collectifdekerzo@gmail.com

BLOG :           http://collectif-de-kerzo.over-blog.org/

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

E. Guégan 26/10/2009 21:56


Bonsoir,
je ne sais si ma question va paraître naïve...
sans déchainement passionnel sur l'illégalité incontestable des travaux (on ne va pas chanter les louanges des municipalités précedentes quand même c'est un monde! oui le moulin de kergostio a été
conservé intact... disons plutôt qu'il est resté abandonné et que d'autres municipalités ont trouvé d'autres moulins!), je me demande en quoi c'est choquant de voir ce moulin abandonné réinvesti
dans un projet valorisant? je ne connais pas bien ledit projet mais quelle différence entre un écomusé fermé sur son passé et une pizzeria active et maitrisée? si c'est l'enduit du moulin qui
choque, c'est dommage parcequ'il y en avait déjà un auparavant (d'ailleurs peu de pierres apparentes sur belle ile, non?)
Si c'est le parking de car, il n'y a qu'à faire pousser une haie le long de la route qui descend à sauzon?
voilà c'est dit... un peu pour qu'on m'explique clairement ce qu'il en est de ce projet diabolisé... c'est sûr que personne ne veut de station d'essence là, mais en même temps il faut bien
accompagner le développement de notre île, non?


Les amis du moulin Mathias 02/11/2009 01:44


On est, bien sûr,  pour le développement de l'île mais pour un  développement durable et non à courte vue et spéculatif. Les hôtels ne sont pas saturés de clientèle. S'il voit le jour,
celui-ci ne fonctionnera pas plus que les autres en basse saison. D'ailleurs, le promoteur le sait bien, puisque sur 7 emplois, il n'en prévoit que 3 à  l'année ! 

Il pouvait faire un beau projet d'intérêt général avec des activités autour de la meunerie et de ses dérivés, formation d'apprentis, fabrication des produits dérivés du blé, ateliers d'artisans
locaux orientés vers la recherche de solutions aux problèmes environnementaux, sur les techniques de construction, les énergies renouvelables, Centre de producteurs locaux bio, etc...Ce qui n'est
pas en contradiction avec un écomusée non fermé sur le passé mais au contraire ouvert sur l'avenir. 


Mais le projet est tout autre.  

Après nous avoir annoncé un projet de rénovation de moulin, avec 300 000 euros de subventions (argent public venant de nos impôts, tout de même !), et quelques logements locatifs pour ses
employés, au bout de quelques mois, il le transforme en projet de complexe hôtelier. Pourquoi ? Il vient de s'apercevoir que son projet n'est pas rentable ! A quel
naîf peut-il faire croire qu'il n'a pas su faire ses comptes avant de déposer son permis ?
Ce monsieur avance ses billes, petit à petit, cachant derrière un sympathique projet de moulin, un vrai projet qui est un projet immobilier commercial que l'on pressent spéculatif. On
camoufle sous des mots sympathiques la réalité qui l'est moins : on nomme "gîte" les 18 chambres avec salle de bains. "Table d'hôtes", le restaurant.  Et c'est cela entre autre qui est
choquant.

Croyez-vous qu'il y ait un dossier pour le projet agricole de meunerie ?  Non, rien qu'un engagement du promoteur à produire 200 tonnes de farine. De blé bio, de plus ! Ce qui n'existe pas sur
l'ïle ! Où trouvera-t-il les hectares nécessaires à cette production ?  Nous attendons toujours de la mairie le dossier agricole que nous lui avons demandé...

Il faut être bien naîf,  en effet,  pour se laisser rouler dans la farine,ainsi !!! 


 




Mr Ano de Nîmes (par peur de voir sa voiture défigurée) 25/10/2009 01:52


Merci pour vos explications précises, votre blog est très informatif, mais ici, à Belle-Ile les gens ont peur car le Mr qui est derrière tout ça est très influent, et fait travailler déjà qq
personnes qui ont peur de perdre leur travail. On se croirait sous l'occupation, plus personne n'ose rien dire, c'est incroyable comment Belle-Ile peut devenir une zone de non-droit. Halte aux
magouilles, il faut se mobiliser pour l'enquête publique en ne cédant pas à la pression et au chantage des financiers de tous bords. C'est pour la protection du patrimoine de Belle-Ile et le
respect des bellilois qu'on se bat.


Les amis du moulin Mathias 26/10/2009 19:52



Pressions de toutes sortes, intimidations, menaces, mais aussi manipulations diverses : emploi, logement.. Qui ose s'exprimer ouvertement ? Climat fascisant, où l'on monte les uns contre les
autres... 
Est-ce cela que voulait Monsieur le Maire ?



Anonyme (par peur d'être tagué) 24/10/2009 11:07


Pourquoi je dis NON à la révision du POS - sans compter l'autorité de la "loi littoral"-

- Parce que c'est un trop beau cadeau que fait la commune de Sauzon à un particulier - pour un intérêt privé (rendre constructible une zone qui ne l'est pas) qui se compte en milliers d'euros et
sans aucune contrepartie garantie.
- Parce que j'ai vainement cherché l'intérêt général dans cette affaire.
- Parce que ce projet hôtellier commercial n'apporte aucune valeur ajoutée à l'économie que l'on voudrait durable à Belle-Ile.
- Parce que le seul intérêt "général", réside dans des créations d'emplois hypothétiques. (On doute que le projet tel qu'il est décrit est rentable).
- Parce que les supposés emplois créés sont encore une fois des emplois saisonniers pas suffisamment favorables aux Bellilois.
ET SURTOUT
- parce que en acceptant la révision du POS, on fait une croix définitive sur le premier projet qui a eu les subventions du Pôle d'Excellence Rurale et qui n'a pas besoin de la révision du POS,
celui là, pour exister.
- On fait une croix sur un projet qui donnait une impulsion à l'agriculture de l'île.
- Parce qu'enfin ça suffit de se faire rouler dans la farine. La manipulation pour moi est évidente depuis le début.


Les amis du moulin Mathias 24/10/2009 12:15


Nous faisons tout-à-fait la même analyse de la situation : si cette révision du POS passe, il n'y aura jamais de moulin et d'activité de meunerie mais était-ce un vrai projet ? En fait, tout laisse
penser que le propriétaire n'a jamais eu l'intention d'exécuter son permis initial : la remise(dite hangar de stockage) a été prévue dès le départ en habitation et l'aire de giration de tracteurs
de 1600 m2 était un parking.Ce projet de moulin n'est qu'une façade pour faire passer le projet commercial et financier. 

Roulés dans la farine, on l'est depuis le début...